Installer ce thème

Source : http://vimeo.com/79695097

"Blackfish"

lève le voile sur les conditions de vie des orques en captivité.

Plus d’infos ici : http://bit.ly/1n8O0UF

Hiroshima after the bomb? Dresden after the firestorm? No, Homs today. The #Syria that Assad is fighting for. http://t.co/IP1rtoOCeb

Source Twitter @KenRoth

Hiroshima after the bomb? Dresden after the firestorm? No, Homs today. The #Syria that Assad is fighting for. http://t.co/IP1rtoOCeb

Source Twitter @KenRoth

Allez hop, à tous les paresseux : les dimanches, les jours fériés, au boulot !

Attention, la plupart d’entre vous ont chômé le 1er mai férié, aujourd’hui 8 mai férié et ferez de même à la fin du mois pour l’ascension. La droite ne va pas tarder à s’indigner de la paresse des petits travailleurs. Comment pouvons-nous augmenter les profits, faire repartir la croissance, rendre la valeur travail à cette France devenue si fainéante si vous bossez si peu ? Allez hop, à tous les paresseux : les dimanches, les jours fériés, au boulot ! Et 39 heures minimum par semaine jusqu’à vos 68 ans au moins… Bon week-end de repos à tous 

Tiens, ça a déjà commencé : http://huff.to/1osZTIl (Europe 1 le 08/05/14). Consolez-vous avec les propositions du collectif Roosevelt 2012 : http://bit.ly/1iuscAU.

Les nouveaux chiens de garde

Les médias se proclament « contre-pouvoir ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations pré mâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur. En 1932, Paul Nizan publiait Les Chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en gardiens de l’ordre établi.
 Aujourd’hui, les chiens de garde, ce sont ces journalistes, éditorialistes et experts médiatiques devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les Nouveaux chiens de garde dressent l’état des lieux d’une presse volontiers oublieuse des valeurs de pluralisme, d’indépendance et d’objectivité qu’elle prétend incarner. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information pervertie en marchandise.

Le partage du temps de travail

Nouvelle Donne propose une nouvelle répartition des richesses, mais aussi un meilleur partage du temps de travail : http://bit.ly/1s5FsDk.


1 minute pour comprendre un nouveau partage du… par nouvelledonne

Cette semaine, France Info diffusait une info venue de Suède: la commune de Göteborg veut faire passer le temps de travail à 30h, pour créer de l’emploi et améliorer la performance de ses employés.
À écouter ici ►►► http://bit.ly/FISuede30h

Le pouvoir des médias
Les médias ont parfois le rôle nécessaire de contre pouvoir. Parfois ils ont le rôle ignoble de manipuler les esprits. La une du Figaro “Les jours fériés coûtent des milliards d’euros à l’économie française”. Oui, tout se monnaye ! Tout se paie ! Tout à une valeur… pécuniaire, évidemment. Tout est prétexte pour justifier l’injustice, le non partage. Le jour où l’économie sera au service des peuples et non le contraire. Le jour où la richesse sera justement répartie, justement utilisée et redistribuée. Le jour où le travail équitablement reconnu. Le jour où l’eau, premier bien de nécessité et vital, cessera d’être un marché privé ultra rentable, alors les capitalistes et libéraux pourront avoir, peut-être, la décence de nous parler du coût des jours fériés -encore- chômés par les petits travailleurs en France (on a bien voulu en supprimer un avec du bénévolat et appelé “journée de solidarité” sic, impôt sur le travail pour taxer autrement ceux qui n’ont plus les moyens de l’être financièrement).

Pour l’économie on peut donc supprimer jours fériés, congés payés, congés maladies, retraites ? Et on encourage les investisseurs en supprimant la chasse aux fraudeurs fiscaux, en supprimant les taxes et impôts sur les hauts profits, les profitables rentes, etc… 

Pendant ce temps, les extrémistes de droite ne défilent pas pour les petites gens, mais pour que tout le monde n’ai pas les mêmes droits !

Y’a du boulot ! Plus ici http://www.nouvelledonne.fr/ et là http://www.lepartidegauche.fr/

Pour des exemples de médias plus sympas : http://www.politis.fr/ ethttp://www.mediapart.fr/ ou encore http://www.monde-diplomatique.fr/
image

image

Regarder l’actu cette semaine à la TV n’était pas inutile !

À la TV, après l’annonce du décès de Baudis, de vielles dames en larme : “c’était comme Juppé à Bordeaux”, “un vrai Seigneur” “notre homme, il a tant fait pour nous”… Puis derrière sur la proposition de disparition des départements et la fusion des régions, des petites gens : “si ça doit faire des économies, je suis pour”, “on a pas trop le choix de supprimer le mille feuilles, ça fera des économies” ou encore “moi je suis pour moins de fonctionnaires, ça coûte cher” -les médias ont, ça y est, suffisamment préparé le terrain- etc… On en passe des belles et bien bonnes. Mais pour faire des économies, financer par exemple le pacte de responsabilité pour redistribuer les aides publiques aux grandes entreprises et à leurs actionnaires, on peut aussi supprimer la démocratie qui coûte tellement cher ? Ne nous a-t-on pas rabâché en mars sur les chaîne d’infos le coût des élections municipales ? Supprimons les départements, fusionnons les régions et faisons disparaître les milliers d’élus locaux en arrêtant les élections si coûteuses. Remettons des barons, des Seigneurs, des Juppé, les conservateurs de droite sont tellement nostalgiques… On ne paiera plus d’impôt, mais des dîmes ou on fera des corvées ! Le débat politique part vraiment dans une mauvaise direction, et la société tout entière aussi parfois. Ça fait 15 ans que j’entends mon grand-père regretter ce retour au temps des Seigneurs, ces attaques incessantes contre la démocratie… Je comprends maintenant un peu plus ce qu’il voulait dire.

Quand il faudrait toujours plus de démocratie dans cette société malade de ses valeurs, on attaque et on fait reculer la Démocratie.

Je ne parlerai même pas de Zemmour cette semaine sur iTélé : “Taubira s’est parfaitement victimisée”, “cette histoire de banane, de Nègre, c’est monté de toute pièce”, “elle fait simplement du théâtre en faisant croire et en hurlant au racisme pour se donner une posture” “et ça fonctionne puisqu’elle est encore au Gouvernement”… L’antisémitisme n’est pas tolérable pour lui mais le racisme est “anecdotique”, on nous fait culpabiliser sur la Shoah en remettant sans cesse le débat sur la table au lieu d’en faire un vrai travail de mémoire dans le respect des victimes et de l’Histoire, une leçon de vie à jamais, mais par contre les enfants de Syrie, de Palestine, les peuples oubliés et martyrisés ne nous intéresse pas. Pire, ils nous indiffèrent. Deux poids, deux mesures. D’injustices, nous n’avancerons pas.

Décidément, regarder l’actu cette semaine à la TV n’était pas inutile : constater la manipulation, la décadence de l’intelligence collective sur la bêtise individuelle. Le recul de la grandeur Humaine…

"L’Histoire est un éternel recommencement". Est-ce donc vrai ?

Plus de trois ans. Syrie : l’horreur des crimes de guerre et de la famine ! Plus ici http://bit.ly/1gleb7V

Plus de trois ans. Syrie : l’horreur des crimes de guerre et de la famine ! Plus ici http://bit.ly/1gleb7V